3 histoires pour aborder la séparation des parents

Les éditions la Bagnole m’ont envoyé en service de presse leurs trois nouveautés sur la séparation des parents. Les voici:

Tous, tous mes toutous! par Fabrice Boulanger (La Bagnole)

La séparation des parents est clairement un sujet délicat, mais dans cette histoire tout est abordé avec légèreté et humour!

Les parents d’une fillette se sépare, mais il est hors de question pour l’enfant de se séparer de sa grosse collection de toutous. Alors, chaque fois qu’elle fait ses valises, elle amène toutes ses peluches. C’est tellement drôle de voir comment elles sont transportées d’une maison à l’une. La voiture est remplie (il y en a même sur le toit) et derrière dans la remorque.

Suite à une discussion avec son grand-père, la jeune fille décide de séparer ses toutous. La moitié chez maman et l’autre moitié chez papa, question de faire de la place pour accueillir encore plus de peluches!

J’ai beaucoup aimé cette lecture!

Il est possible de lire un extrait sur le site de l’éditeur.


Petite Mousse apprend à vivre dans deux nombrils par Francis-William Rhéaume (La Bagnole)

Un album écrit avec douceur mettant en vedette des personnages vraiment originaux : des mousses de nombril!

Les parents de Petite Mousse ne sont plus amoureux, ils ont donc décidé de se séparer. Petite Mousse devra se promener entre deux nouveaux nombrils.

Au fil des pages, le personnage principal découvre ses nouvelles demeures. Il lui arrive parfois d’être triste, elle aimerait que sa famille soit de nouveau tissée serrée. C’est alors qu’elle se souvient qu’elle est fait à la fois de fibres de la couleur de son papa et des fibres de couleur de sa maman. Sa famille, elle l’a porte dans son nombril pour toute la vie.

La finale est adorable.

Il est possible de lire un extrait sur le site de l’éditeur.


Ma colère rouge tomate par Francis Léveillée et Roxane Néron (La Bagnole)

Un livre pour les enfants qui vivent de la frustration après l’annonce du divorce de ses parents. On y parle aussi de jardinage.

Quand mon père est arrivé dans le salon les yeux mouillés, j’ai tout de suite compris. Mes parents vont se SÉ-PA-RER. Mon visage s’est plissé et est devenu rouge tomate. Pourtant, j’aime les tomates. J’aime tout ce qu’on peut jardiner. Est-ce que la peine, ça s’enterre ?

Ce livre s’adresse particulièrement aux enfants qui vivent de la colère et dont les parents séparés sont encore en bon terme. Je ne suis pas certaine d’avoir bien saisi références de cacas pendant la lecture. Je me suis d’abord demandé si c’était des blagues pour alléger le texte ou simplement une façon d’illustrer la colère. Bref, je vous invite à le lire pour vous faire votre propre opinion du livre.

Il est possible de lire un extrait sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s